3 options pour financer son entreprise




Avoir une bonne idée, pour créer une entreprise c'est une chose. Pouvoir la financer en est une autre. De plus, la création d'une entreprise engendre plusieurs sortes de frais, notamment administratifs, auxquels il faut penser avant de définir clairement les besoins en investissement. Voici les trois moyens les plus utilisés pour financer son entreprise.

Premières options, solliciter un prêt comme un emprunt immobilier

Le prêt d'honneur est la principale solution d'emprunt pour financer son entreprise. Il s'agit d'un prêt à taux zéro, comme celui d'un emprunt immobilier expliqué sur boursedescredits.com, qui est réservé aux jeunes entreprises ou celles qui œuvrent dans le domaine social. Ce prêt est accordé pour la contribution à la création d'emplois. Outre l'absence d'intérêt, le prêt d'honneur a l'avantage d'être un bon levier pour l'obtention d'un prêt bancaire pour lancer son entreprise. Il est également dépourvu de garantie. Celle-ci se fonde uniquement sur la confiance et le sens de l'honneur, d'où son nom. Par ailleurs, des subventions sous forme de crédit d’impôt peuvent être accordées par le gouvernement pour les créateurs d'entreprise. C'est le cas du crédit à l'innovation ainsi que les crédits sous forme de subventions de la part de l'Union européenne pour les créateurs d'entreprises dans les domaines de l'informatique et de la communication. Les subventions ont l'avantage de ne pas proposer une contrepartie financière. C'est également une marque de reconnaissance du projet d'entreprise, améliorant grandement son image de marque.

Deuxième option, la levée de fonds

Pour financer son entreprise, il existe plusieurs manières de réaliser une levée de fonds. Tout d'abord, il y a le « Love money » qui consiste à solliciter les membres de sa famille, des connaissances ou les proches pour qu'ils acceptent de financer l'entreprise. Cette solution se base sur la relation de confiance. Il est également possible de lever des fonds par « Crowdfunding ». C'est une opération réalisée via internet qui consiste à solliciter les particuliers à participer à la création d'entreprises. Il est possible de lever les fonds via une plateforme de crowdfunding. Par ailleurs, on peut également solliciter un « Business angel » pour financer son entreprise. Le « business angel » est un ancien chef d'entreprise qui dispose de moyens financiers importants. Mais ses principaux avantages concernent ses connaissances, expériences ainsi que son réseau. Toutefois, mieux qu'un « business angel », trouver un capital-risqueur est un des meilleurs moyens de faire une levée de fonds pour l'entreprise. Son principal avantage est de pouvoir apporter un investissement important.

Troisième option, la participation aux concours

Participer à des concours de partenariat revêt plusieurs avantages concrets. Tout d'abord, cela permet au porteur du projet d'évaluer l'intérêt des éventuels investisseurs par rapport à l'idée d'entreprise. Devant le public, il est également possible d'évaluer son attractivité. En cas de manifestation d'intérêt d'investisseurs, la participation au concours a l'avantage de ne pas demander la constitution d'un capital de la part du créateur d'entreprise.





Share this post

Post a comment

:ambivalent:
:angry:
:confused:
:content:
:cool:
:crazy:
:cry:
:embarrassed:
:footinmouth:
:frown:
:gasp:
:grin:
:heart:
:hearteyes:
:innocent:
:kiss:
:laughing:
:minifrown:
:minismile:
:moneymouth:
:naughty:
:nerd:
:notamused:
:sarcastic:
:sealed:
:sick:
:slant:
:smile:
:thumbsdown:
:thumbsup:
:wink:
:yuck:
:yum:

Next Post
Article plus récent
Previous Post
Article plus ancien