un_billot_professionnel

Conseils pour le bon usage et la longévité d'un billot professionnel

Matériel

Le billot de cuisine est un terme que l'on n'entend plus beaucoup de nos jours. Pourtant, il représente l’ustensile favori de tous les grands chefs et bouchers professionnels. Ancêtre de la planche à découper présente dans tous les foyers modernes, il est encore très apprécié des adeptes de gastronomie. Voici quelques conseils pour bien l'utiliser et garantir sa longévité.

Les règles d'or de la bonne utilisation d'un billot

Si son utilisation respecte les recommandations de son fabricant, il pourra alors facilement être transmis de génération en génération. Avant toute chose, voici les trois règles d'or à respecter tout au long de son utilisation.

Huiler son billot de bois avant toute utilisation

Bien qu'il soit normalement déjà lustré, il est conseillé de l'huiler intégralement avant toute première utilisation, sur toutes ses faces, et ce, à l'aide d'un chiffon propre. En effet, cette opération permet de bien sceller tous les pores du bois pour ainsi ne laisser aucune bactérie s'y incruster.

Vernir son billot de décoration

Si son usage se limite à un usage décoratif, il est recommandé de le vernir afin de garder tout l'éclat du bois, et éviter à ce dernier tout retrait ou dilatation possible.

L'eau, l'ennemi numéro un du billot de bois

Si les planches à découper traditionnelles sont si peu hygiéniques, c'est parce que leur bois, non lustré, ne résiste pas aux coupures des couteaux, couplé au fait que le lavage se fasse généralement sous l'eau. Les bactéries viennent se loger dans ces cavités, puis, friandes de l'humidité, se reproduisent en nombre.

C'est pour cette raison qu'il ne doit impérativement pas être mis au contact de l'eau. Cette précaution, associée à la règle numéro un de bien l'huiler, afin de combler toutes les dilatations, assureront une hygiène alimentaire indiscutable à votre planche.

Un entretien régulier pour une longévité maximale

En addition à ces trois règles d'or, un entretien régulier lui garantira une longévité optimale. Pour cela, l'idéal est de racler la surface avec une spatule ou la lame d'un couteau, puis de graisser la surface avec un mélange d'huile minérale à usage alimentaire mélangée à de la cire d'abeille naturelle. Cette opération peut être réalisée après chaque usage, au minimum une fois par mois, voire par semaine selon l'intensité de son usage.

Les erreurs à ne pas commettre avec un billot de cuisine

Il existe quelques erreurs toutes simples à éviter pour lui garantir de longues années en cuisine :

  • ne jamais poser de récipients brûlants sur la surface de la planche,
  • toute proximité avec un chauffage soufflant ou une climatisation est à éviter, ces derniers ayant tendance à assécher l'air, ainsi que le bois du billot,
  • il ne doit jamais être laissé derrière une vitre exposée à la lumière directe du soleil, au risque de brûler, voire de prendre feu,
  • les écarts de températures important doivent être évités : ils dégradent le bois de manière prématurée,

Toutes ces mesures respectées garantiront au billot de durer aussi longtemps que possible dans le temps.

Aller en Haut